Il était des fois… ou l’art de raconter la même maudite histoire!

vignetteIlÉtait72pxweb-285X245Il était des fois c’est d’abord l’histoire d’une narratrice. Vous savez, quand on fait le métier de
narrateur, on rêve de raconter une histoire Il était une fois, parce que c’est original et unique. Mais
malheureusement, la fable qu’on a attribuée à notre narratrice commence par Il était DES fois. En
effet, on y raconte une intrigue amoureuse simple et en apparence banale. Alex et Isa se rencontrent,
se plaisent, tombent amoureux et vivent heureux en ayant 1.7 enfant par famille. Voilà! C’est pour
remédier à cette somnolente situation que la narratrice viendra pimenter l’action. Malheureusement,
son implication mettra en péril toute l’histoire d’amour. Car vous savez, l’amour c’est comme une
orange, si on la presse trop, il y a des pépins qui sortent… Enfin.
Voici une pièce au récit continuellement fragmenté par des délires, des sketchs et du burlesque,
beaucoup de coupures temporelles et d’évasion dans l’imaginaire. Cette pièce reflète toute
l’absurdité, la fébrilité, le ridicule des premiers instants amoureux, lorsqu’on aime, lorsqu’on doute ou
lorsqu’on a peur de douter d’aimer…
IL ÉTAIT DES FOIS
Une création des Productions Quitte ou Double
Texte : Philip Rodrigue // Mise en scène : Simon Boulerice // Interprétation : François-Olivier
Aubut, David Blais, Mireille Camier, Amélie Langlais et Martine Pype-Rondeau // Scénographie :
Clélia Brissaud
Balustrade du Monument National du 5 au 14 juillet 2012
et
Théâtre de la Première scène à Marston du 19 au 4 août 2012

 

Enregistrer

Facebooktwitterpinterestlinkedin